Soutenance de thèse – Paul-Henri LECUYER

Alexandre Bougreau, Master 1 Histoire, UA

Jeudi 20 décembre, la Maison de la recherche Germaine Tillion accueillait la soutenance de thèse de Paul-Henri Lecuyer intitulée : Les chartes de l’abbaye de Saint-Florent de Saumur et de ses prieurés de la France de l’Ouest (milieu Xe-XIIIe siècles). M. Lecuyer dresse une étude des pratiques et usages de l’écrit diplomatique des moines de l’abbaye Saint-Florent de Saumur, de 950 (date de l’installation des moines à Saumur par le comte de Blois Thibaud le Tricheur) à l’année 1203 (qui correspond à la fin de l’abbatiat de Mainier, un des derniers grands abbés florentins).
Cette thèse, rédigée sous la direction de Jean-Michel Matz, professeur d’histoire médiévale (TEMOS-Université d’Angers), a été présentée devant le jury composé de Thomas DESWARTE, Professeur à l‘Université d’Angers, Claire LAMY, maîtresse de Conférences à l’Université Paris-Sorbonne, Jean-Michel MATZ, directeur de thèse, Florian MAZEL, professeur à l’Université Rennes 2, Laurent MORELLE, directeur d’études à l‘École Pratique des Hautes Études, et Chantal SENSÉBY, maîtresse de Conférences HDR à l’Université d’Orléans.
M. Lecuyer a présenté le résultat de ses travaux, fruit de six ans de labeur, suivant une méthode de travail codicologique et diplomatique. Cela donne un travail de recherche conséquent (450 pages de compte rendu de recherche, couplée à 250 pages d’annexes (celles ci comptant quelques 46 figures, 37 tableaux et 120 illustrations) sur la pratique de l’écriture à St Florent, qui a été salué par les membres du jury pour sa rigueur formelle et son style. Comme l’a souligné le jury, ce travail ouvre des pistes de recherche qui restent à explorer.

Croquis d’une vue sur l’abbaye Saint-Florent de Saumur en 1699

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.