Pour la conservation des archives historiques des Banques populaires : le projet Revaloban

Plus de 1500 heures de travail, 230 typologies documentaires, 328 lignes de tableur et 96 lois et textes réglementaires : ce sont les chiffres du projet Révaloban (pour RÉférentiel et VALOrisation des BANques Populaires), élaboré depuis octobre 2022 par onze étudiants du master Archives de l’université d’Angers sous la direction de Bénédicte Grailles (Temos, université d’Angers). S’inscrivant dans la continuité du partenariat entre la formation Archives et la mission Archives et Histoires de la Fédération nationale des banques populaires (FNBP), le projet Révaloban se présente sous la forme d’un référentiel de gestion des archives bancaires, premier du genre dans ces banques et original sous plusieurs aspects.

Il fonctionne par grandes fonctions et activités, et non simplement par typologies documentaires, ce qui favorise l’adaptabilité aux spécificités des différentes banques populaires. Mais, surtout, il ajoute aux durées d’utilité légale des documents des conseils sur leur intérêt historique et sur la gestion à adopter au regard de la présence de données personnelles et sensibles. Cette prise en compte du RGPD, qui est tout à fait inédite, a pour but d’écarter des éliminations intempestives et d’éviter les décisions hâtives. Le référentiel est donc résolument destiné, non pas aux archivistes, mais aux agents. Il constitue un outil que chaque collaborateur peut s’approprierdans le but de gérer ses archives et de transmettre celles à fort intérêt patrimonial à la mission Archives et Histoires de la FNBP.



Citer ce billet
TEMOS (2023, 3 mars). Pour la conservation des archives historiques des Banques populaires : le projet Revaloban. TEMOS - temps, mondes, sociétés. Consulté le 19 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/up8g

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search