ANR 2019: TEMOS propose 4 projets en phase II

Les chercheur·e·s de TEMOS ont déposé deux projets Jeune Chercheur Jeune Chercheuse (JCJC) et deux projets de recherche collaborative (PRC):

Filiations, Identités, Altérités Médiévales : Expériences sociales et représentations de la parenté dans le cas des filiations « à défaut » | JCJC Carole Avignon

La manière dont les médiévaux pensent, éprouvent et se représentent la parenté dans l’Occident latin du XIe au XVe siècle est au coeur du projet Fil.IAM. C. Avignon se saisit de la question des incidences sociales et culturelles de la hiérarchisation des filiations résultant d’un « défaut de naissance ». Créateur d’incapacités juridiques, ce defectus canonique stigmatise de la macule de bâtardise les enfants illégitimes. Ces filiations en tension génèrent des processus et des stratégies d’affiliations subsidiaires (nourricières, artificialisées, déniées) qui seront confrontés aux logiques, motifs et enjeux d’exclusions dans le cas d’autres formes de filiations dégradées en lien avec les “disabilties” de l’infirmité ou de la maladie. Le projet défend aussi la légitimité de l’expertise médiévistique dans les débats contemporains sur la parenté occidentale et les formats de parentalité; il permettra également d’accompagner C. Avignon dans un projet de dépôt d’HDR, puis d’ERC.

Religions, lignages et “race” | JCJC Vincent Vilmain

Longtemps l’émergence de l’idée de « race » en Europe à l’époque moderne a longtemps été envisagée en lien étroit avec l’essor de la pensée scientifique. Dans le conflit de magistère qui oppose science et religion, la question des origines de l’homme est centrale et, avant que n’émerge au XVIIIe siècle un monogénisme scientifique, celui-ci se traduit souvent par l’opposition d’un polygénisme au récit de la création adamique. Or, les religions peuvent tout à fait produire de la « race ». Ces dernières années, l’historiographie de la « race » dans l’Amérique ibérique a mis en valeur les continuités avec l’Espagne du bas Moyen Âge, en particulier à travers certaines idées comme l’incapacité de l’eau du baptême à effacer la macule  du sang. Cela conduit à poser la question du potentiel des récits religieux, notamment ceux produisant des généalogies, à produire de la «race».

Enfants en décolonisation : migrations contraintes et construction individuelle (France – 1945-1980) | PRC Yves Denéchère

Le projet EN-MIG porte sur les migrations contraintes impliquant des enfants des différentes parties de l’empire colonial français en décomposition, en premiers lieux l’Indochine (enfants métis, enfants de troupe) et l’Algérie (enfants des camps de regroupement, enfants de familles de harkis, enfants de familles de pieds-noirs). Il vise à comprendre les ressorts individuels de l’intégration dans la société d’accueil chez des enfants et des jeunes soumis à un déracinement en contexte de crise. En s’appuyant sur les expertises des deux laboratoires partenaires (TEMOS et GRHis), trois axes thématiques seront déployés : les déplacements contraints d’enfants métis considérés comme enjeux postcoloniaux ; la relation familiale à l’épreuve des mobilités contraintes ; l’intégration/assimilation et les discriminations des enfants déplacés aux regards du genre et des catégories d’âge. EN-MIG contribuera ainsi à la réflexion sur les actuelles migrations d’enfants, qu’ils soient accompagnés ou non.

Gens de mer des temps modernes : carrières maritimes, attaches littorales et état sanitaire | PRC Philippe Hrodej

GEMER (pour GEns de MER) propose de croiser d’une part les registres matricules qui suivent les marins depuis leur intégration dans les classes jusqu’au moment où ils sont rayés ou morts, les rôles d’équipages avec d’autre part les registres de Baptêmes, Mariages et Sépultures (BMS), ces derniers reconstituant l’intégralité de l’environnement familial et social de ces gens de mer. La période va de 1680 à la Révolution. En s’appuyant sur la synthèse jusqu’ici inédite de données patrimoniales et muséographiques dispersées, GEMER vise à comprendre les transformations et évolutions d’une population à la fois rurale et littorale de l’époque moderne, dans ses aspects démographiques, économiques et culturels.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.