Colloque « Nos luttes changent la vie entière : 50 ans de MLF »

Par Marine Gilis, doctorante en histoire contemporaine à l’Université d’Angers.

Marine Gilis travaille sur l’expérience de libération sexuelle des militantes du mouvement des femmes en Bretagne et Pays de la Loire. Elle a coorganisé avec 5 autres chercheur.se.s et jeunes chercheur.se.s de l’Université de Toulouse Jean-Jaurès (laboratoire FRAMESPA) ainsi qu’une membre de Matilda éducation un colloque autour de la célébration du cinquantenaire du Mouvement de libération des femmes (MLF). L’objectif de ce colloque était de mettre en lumière une histoire régionale du mouvement des femmes et d’instaurer un dialogue entre intervenant.e.s, participant.e.s et actrices de ce mouvement.

Initialement prévu à Toulouse en avril 2020 il a été reporté au 6-7 novembre suite à l’instauration du confinement. Dans l’après-midi du 6 novembre, il a été l’objet d’une attaque (trollage) qui a contraint le comité d’organisation à suspendre le colloque et à le reporter à une date ultérieure. Suite à ces attaques à caractère sexiste, antisémites et nazis, l’Université de Toulouse a porté plainte et l’Université d’Angers ainsi que le laboratoire TEMOS ont apporté leur soutien au comité d’organisation. La 2e journée du colloque a été reportée au 28 novembre 2020 avec un programme réduit faute de pouvoir remobiliser la totalité des intervenant.e.s. L’accès à la réunion en distanciel a été limité aux seules intervenantes et aux militantes du mouvement de femmes qui se sont inscrites afin d’éviter une nouvelle attaque. Le Conseil départemental de Haute-Garonne a apporté son soutien technique et a permis la diffusion en direct du colloque sur leur chaîne YouTube afin de permettre à un public plus large d’entendre les interventions.

Marine Gilis a organisé deux ateliers le 28 novembre pendant lesquels elle a pu présenter la méthodologie de son travail sur les archives écrites et projeter le film qu’elle a réalisé à partir de témoignages qu’elle a filmé pendant sa 2e année de thèse. Le premier atelier, co-organisé avec une archiviste, Lydie Porée, co-autrice de l’ouvrage Les femmes s’en vont en lutte ! : histoire et mémoire du féminisme à Rennes (1965-1985)[1], était l’occasion de répondre aux quatre questions que lui posent les militantes pendant son terrain de recherche : comment travaillez-vous ? Comment et où trouvez-vous des archives ? Que sont ces archives ? Que faites-vous avec ? Elle a ainsi répertorié les centres d’archives visités, présenté quelques sources dans toute leur diversité, montré sa méthode de classement et quelques analyses qu’on peut trouver sur son blog de recherche . Lors du deuxième atelier, elle a évoqué la collecte de témoignages filmés dans le cadre du projet Témoigner pour le féminisme de l’association Archives du féminisme dont elle est membre. Cette collecte est complémentaire de son travail de thèse puisqu’elle conjugue entretien filmé non directif et entretien anonyme semi-directif. Elle a pu ainsi filmer une quinzaine de militantes de Bretagne et faire un montage d’une heure à partir d’extraits de ces témoignages pour donner envie d’aller les découvrir en intégralité quand ils seront déposés dans des centres d’archives. Ce film a été largement apprécié des militantes et participant.e.s et sera projeté en présentiel quand cela sera possible. Plusieurs villes l’ont déjà invitée à projeter dans les mois prochains ce montage et à parler de son travail, notamment Brest, Rennes, Douarnenez, Saint-Brieuc, Paris et Grenoble.


[1] Godard Patricia et Porée Lydie, Les femmes s’en vont en lutte !: histoire et mémoire du féminisme à Rennes (1965-1985), Rennes, France, Éditions Goater, 2014.


Pour en savoir plus, le programme initial ainsi que le programme modifié sont à télécharger ici:


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search